samedi 1 décembre 2018

Protéger votre sang - pour un corps en équilibre

EXTRAIT

VII - Les mesures d'hygiène naturelle

I LES PRINCIPES HYGIÉNISTES

L’hygiène médicale allopathique représente une hygiène artificielle protégeant les personnes par les médicaments. Par différence l’hygiène naturelle dite encore vitale, fait appel à notre responsabilité pour la conduite de notre santé. L’état de bonne santé est assez rare, car de nombreuses personnes vivent avec des troubles plus ou moins prononcées. Ces troubles constituent les maladies. En hygiénisme, leur rôle est d’essayer de guérir, donc elles seraient bénéfiques. Ainsi les symptômes de troubles de la santé représentent de précieux signaux d’alarme, dont il devrait être urgent de tenir compte. Un organisme vivant possède une force de vie ou force vitale.Les cellules sanguines dépendent de la qualité de cette force vitale. Nos cellules émettent des déchets par le fonctionnement de leur métabolisme. Ces déchets appelés toxines génèrent, en trop grande quantité, un milieu dangereux pour l’organisme : c’est l’état de toxémie. La santé du sang passe par une toxémie réduite. Lorsque l’énergie vitale vient à être excessivement réduite, l’organisme entre en état d’énervation. Au niveau sanguin, le ressenti en faiblesse indique qu’il faut se reposer pour récupérer de l’énergie. Lorsque la toxémie croît et surpasse un seuil de tolérance dans l’organisme, celui-ci engendre des troubles relais de détoxination, souvent sous forme de troubles aigus. La douleur accompagne parfois ces crises aiguës. Parfois la température du corps s’accroît : c’est l’état de fièvre. Pour restaurer l’énergie vitale, il faut : • Economiser l’énergie vitale • Créer cette énergie

Lire la suite...

Prévenir les troubles cardiaques - grâce à l'alimentation, au jeûne et à la biorespiration

EXTRAIT

CHAPITRE 1

Composition du sang

Lorsque nous nous blessons, nous voyons apparaître un liquide rouge : le sang. Il est légèrement visqueux, coagule rapidement et forme alors une croûte noirâtre, ce qui signale la cicatrisation de la blessure. La peau s’est refermée et c’est ainsi qu’elle existe dans sa normalité. Quand la blessure est plus légère, lorsqu’il s’agit d’une simple éraflure, le liquide qui apparaît est alors incolore : il s’agit de la lymphe et la cicatrisation se fait à partir d’une croûte jaunâtre. Le sang et la lymphe circulent dans l’ensemble du corps, ce sont des liquides nourriciers. Lorsqu’on laisse du sang au repos dans un flacon contenant un anticoagulant, il se « sédimente » en trois parties : une masse rouge en dessous (les hématies ou globules rouges), les leucocytes (ou globules blancs) et un liquide clair au-dessus (le plasma).

Lire la suite...

dimanche 23 octobre 2016

Le jeûne par paliers

EXTRAIT

La toxémie

Perturbatrice de la qualité du terrain

I – Manifestation de la vie

La vie se manifeste au niveau des cellules, composant les tissus des différents organes du corps humain. Formées d’une masse le cytoplasme entourant un noyau et limitées par une membrane extérieure, les cellules sont variables dans leurs formes et leurs dimensions. L’homme est un métazoaire ou pluricellulaire dont le nombre des cellules est évalué à 100 milliards de milliards. Ces diverses cellules proviennent d’un même œuf originel par différenciation cellulaire, sous l’effet de la force vitale générée à la fécondation et qui perdurera jusqu’à la mort. Le modèle de la vie cellulaire s’observe sur la paramécie, animal unicellulaire ou protozoaire. Elle absorbe des aliments végétaux qui sont digérés puis utilisés pour maintenir sa vie et sa reproduction. Dans le même temps elle respire en puisant de l’oxygène (dissous dans l’eau). C’est la conjugaison des nutriments digérés et de l’oxygène qui crée l’énergie nécessaire à la vie. En retour de cette utilisation apparaissent des déchets qui constituent la toxémie cellulaire. Pour la paramécie les déchets sont évacués dans le milieu liquide environnant. Pour l’homme, bien peu de ses nombreuses cellules sont en contact avec le milieu extérieur. Ce sont les liquides internes circulants (sang et lymphe) qui constituent le milieu environnant des cellules humaines. Leur rôle est d’apporter aux cellules nutriments et oxygène, puis d’évacuer les déchets résultant de leur utilisation.

Lire la suite...

jeudi 10 février 2011

Les associations alimentaires compatibles

Ce livre nous montre comment mettre en pratique, de manière efficace, l’hygiène vitale et la manière d’éviter une pollution insidieuse de notre organisme par une surveillance adéquate de nos aliments :
1. En choisissant les aliments spécifiques à l’homme.
2. En associant nos aliments pour faciliter la digestion et obtenir une meilleure assimilation.
3. En modulant notre alimentation pour nous sentir dans la meilleure forme possible.
4. En adoptant un comportement alimentaire équilibré.

Toutes ces questions sont traitées ici de façon claire et explicite, nous apportant ainsi une aide précieuse et précise dans ce domaine, l’ensemble se trouvant complété par un tableau sur les associations alimentaires, imprimé sur un feuillet détaché et dans un format très agréable à utiliser.

Lire la suite...

mardi 29 septembre 2009

Mangez en compatibilités alimentaires

186 pages
12,60 €
extrait

Commander la version intégrale

Lire la suite...

lundi 11 juin 2007

Le corps humain

Cours magistral de Désiré MERIEN
58 pages
8,40 €
extrait

Commander la version intégrale

Lire la suite...

jeudi 1 février 2007

L'acidose

Le mal du siècle
66 pages
9,00 €
extrait

Commander la version intégrale

Lire la suite...