Protéger votre sang - pour un corps en équilibre

EXTRAIT

VII - Les mesures d'hygiène naturelle

I LES PRINCIPES HYGIÉNISTES

L’hygiène médicale allopathique représente une hygiène artificielle protégeant les personnes par les médicaments. Par différence l’hygiène naturelle dite encore vitale, fait appel à notre responsabilité pour la conduite de notre santé. L’état de bonne santé est assez rare, car de nombreuses personnes vivent avec des troubles plus ou moins prononcées. Ces troubles constituent les maladies. En hygiénisme, leur rôle est d’essayer de guérir, donc elles seraient bénéfiques. Ainsi les symptômes de troubles de la santé représentent de précieux signaux d’alarme, dont il devrait être urgent de tenir compte. Un organisme vivant possède une force de vie ou force vitale.Les cellules sanguines dépendent de la qualité de cette force vitale. Nos cellules émettent des déchets par le fonctionnement de leur métabolisme. Ces déchets appelés toxines génèrent, en trop grande quantité, un milieu dangereux pour l’organisme : c’est l’état de toxémie. La santé du sang passe par une toxémie réduite. Lorsque l’énergie vitale vient à être excessivement réduite, l’organisme entre en état d’énervation. Au niveau sanguin, le ressenti en faiblesse indique qu’il faut se reposer pour récupérer de l’énergie. Lorsque la toxémie croît et surpasse un seuil de tolérance dans l’organisme, celui-ci engendre des troubles relais de détoxination, souvent sous forme de troubles aigus. La douleur accompagne parfois ces crises aiguës. Parfois la température du corps s’accroît : c’est l’état de fièvre. Pour restaurer l’énergie vitale, il faut : • Economiser l’énergie vitale • Créer cette énergie

La crise aiguë se termine lorsque la toxémie revient à un niveau tolérable. Lorsque l’énergie vitale est moyenne, l’organisme entre en « maladie chronique ». Alors les symptômes persistent à un niveau atténué. La chronicité correspond à une situation de compromis dans laquelle l’organisme est contraint de fonctionner. Il faut donc alors régénérer l’énergie vitale par le repos, l’activité modérée, l’alimentation équilibrée, le mental positif… Ainsi la connaissance de l’hygiène naturelle peut-elle contribuer à améliorer la santé du sang, en particulier.

II LA NUTRITION HARMONIEUSE

La nutrition de l’homme, classé chez les primates devrait se porter principalement vers les fruits et les légumes. Autre question : la qualité nutritionnelle. Eviter un excès d’aliments porteurs d’insecticides, d’hormones et d’additifs. C’est à chacun de réfléchir pour choisir son alimentation de santé, afin d’obtenir la meilleure santé pour le sang. Dans les pays industrialisés la nourriture engendre une suralimentation qui porte vers l’obésité et par suite vers de nombreux troubles.Ces effets néfastes sont amplifiés par une tendance à la sédentarité. Comment définir les aliments de qualité ? Ils doivent présenter des caractéristiques favorables : • Organoleptiques : odeurs, saveurs, couleur etc.. • Nutritionnelles avec des nutriments essentiels : glucides, protides, lipides, sels minéraux, vitamines…. Quels sont les aliments de haute qualité ? Les végétaux présentent de grandes qualités nutritionnelles :
LES FÉCULENTS :
Il s’agit des pommes de terre, patates douces, ignames, topinambours, crosnes, manioc…. Alcalinisants et minéralisants ce sont des aliments de qualité.
LES LÉGUMES RACINES :
Alcalinisants et minéralisants, il s’agit des betteraves, des carottes, du céleri-rave, des navets, du panais, du rutabaga, des radis, des salsifis, etc. Ils sont de haute qualité.
LES LÉGUMES BULBES :
Ce sont l’ail, l’oignon, le poivron… Crus, ils renferment du sulfure d’allyle, difficile à digérer. Mais cuits, ce produit disparaît car il est volatil. Leur bilan est alcalinisant et minéralisant. Ils sont de haute qualité.
LES LÉGUMES VERTS :
Il en existe de diverses variétés :
• les légumes feuilles : chou, salade
• les légumes branches : céleri
• les légumes « fleurs » : chou-fleur
• les légumes « bourgeons » : asperges
• les légumes « fruits » : tomates
Alcalinisants et minéralisants, ils sont de haute qualité.
LES FRUITS :
On distingue :
• les fruits aqueux : abricots, ananas, brugnons, cassis, cerises, citrons, dattes, figues, fraises, framboises, groseilles, mandarines, melons, mûres, myrtilles, oranges, pamplemousses, pastèques, pêches, poires, pommes, prunes, raisins.
• les fruits amylacés, qui contiennent de l’amidon : la banane et la châtaigne.
• les fruits oléagineux qui possèdent une forte teneur en lipides : olive, avocat, noix de coco mais aussi amande, arachide, noix de cajou, noisette, noix, noix de pécan, pignon de pin, pistache, sésame.
Ils sont alcalinisants et minéralisants et constituent des produits de haute qualité.



Table des matières

Introduction............................................................................................. 5
Les conceptions de la maladie............................................................. 5
Contributions à l’évolution des remèdes............................................7
La circulation sanguine..........................................................................7
I | LA PRESENTATION DU SANG 9
Observations extérieures..................................................................... 11
Recherches intérieures......................................................................... 11
1 - Les globules rouges ou hématies ............................................. 12
2 - Les globules blancs ou leucocytes............................................. 12
3 - Les globulins ................................................................................. 14
4 - Le plasma et le sérum.................................................................. 14
II | LA CLASSIFICATION DU SANG 17
Les groupes sanguins A, B, O........................................................... 18
Le facteur Rhésus................................................................................. 21
La nécessité d’échanger le sang......................................................... 22
Le don du sang...................................................................................... 25
Conclusion simplifiée.......................................................................... 25
III | LA CIRCULATION SANGUINE 27
L’appareil circulatoire ......................................................................... 29
Les vaisseaux et la circulation du sang............................................ 33
1 - La circulation dans les vaisseaux............................................... 33
2 - Le circuit sanguin......................................................................... 33
Les circuits annexes.............................................................................. 35
1 - Le trajet de la lymphe.................................................................. 35
2 - L’absorption des substances digérées
dans les voies digestives............................................................... 35
3 - L’élimination des déchets à partir des reins............................ 36
IV | LE FONCTIONNEMENT DU COEUR.................................. 43
Discours historiques sur le coeur....................................................... 45
Synthèse du fonctionnement du coeur............................................ 46
1 - Description générale.................................................................... 46
2 - Les vaisseaux nourriciers............................................................. 46
3 - Intériorité cardiaque..................................................................... 47
4 - Création du coeur.......................................................................... 48
5 - L’évolutionnisme du coeur........................................................... 49
V | LA PRATIQUE DE LA SAIGNEE 51
Histoire de la saignée........................................................................... 53
La nature du sang................................................................................. 54
L’évolution des connaissances par Harvey...................................... 54
Le sang, principe de vie....................................................................... 55
La chaleur du sang................................................................................ 56
Les métamorphoses du sang.............................................................. 56
Les nouveaux savoirs............................................................................ 57
La fonction hémorragique.................................................................. 58
1 - Le sang des femmes..................................................................... 58
2 - Les épanchements sanguins....................................................... 58
3 - Les saignées selon les saisons................................................... 59
Le sang pathologique........................................................................... 61
1 - La pléthore sanguine.................................................................... 61
2 - L’altération du sang...................................................................... 62
L’efficacité de la saignée....................................................................... 62
1 - Le questionnement....................................................................... 62
2 - La référence à la nature............................................................... 62
3 - La saignée à l’épreuve................................................................... 63
VI | LES ANALYSES DE SANG 65
La glycémie............................................................................................. 66
Le bilan lipidique.................................................................................. 66
Le bilan hépatique................................................................................ 68
Le bilan rénal......................................................................................... 69
Le bilan thyroïdien............................................................................... 70
Le bilan inflammatoire........................................................................ 70
La numération de formule sanguine ou hémogramme (NFS) ................................................... 71
VII | LES MESURES D’HYGIENE NATURELLE 73
Les principes hygiénistes.................................................................... 75
La nutrition harmonieuse................................................................... 76
La guérison par le jeûne...................................................................... 80
VIII | ADDITIFS. 85
Manger pour se détoxiner................................................................... 88
Manger sans fibres................................................................................ 53
La gestion des corps gras dans l’organisme.................................... 94
Le végétalisme, l’alimentation du primate...................................100
L’obésité, ennemi des reins...............................................................104
L’espoir santé........................................................................................107
La tranquillité intestinale.................................................................111
La consommation des protéines.....................................................113
La satiété oubliée................................................................................115
Pratiquer le bâillement......................................................................117
LE CENTRE NATURE ET VIE. 119
Entretien pour bilan de vitalité.......................................................121
Entretiens d’accompagnement hygiéniste....................................121
Stages de détoxination en diète modulée.....................................122
Stages de diététique des associations alimentaires.....................123
La pratique du jeûne en séjour de détoxination libre................123
Séances de respiration en antimaîtrise par la biorespiration....124
Séances de gestion du stress par la bioanalyse............................125
Séances de gestion de la communication par la bioanalyse......125
Formation orale Hygiéniste au Centre Nature et Vie..............125
Six formations par correspondance ...............................................126
ANNEXES , LIVRES, CD...............................................................129